Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fortifications et patrimoine

Le blog de l'Ami du Patrimoine

Le dolmen de Ty-ar-Boudiged

Le dolmen de Ty-ar-Boudiged est un remarquable exemplaire des "sépultures en V", type de transition entre les dolmens à couloir et les allées couvertes. Il est situé sur un replat des Monts d'Arrée, au lieu-dit Bellevue, au nord du bourg de Brennilis.

La première description du site est dû à René-François Le Men autour des années 1876-1877 suivi par Paul du Chatellier en 1907. Au cours du XXe siècle plusieurs archéologues se sont succédé jusqu'à Michel le Goffic qui mène deux campagnes de fouille en 1990 et 1991 préalablement à une restauration partielle avant ouverture au public.

Dolmen de Ty ar Boudiged
Entrée du dolmen qui a conservé son tumulus.

La couverture de l'entrée a disparue, mais trois dalles sont encore en place. Le tertre, bien conservé, est délimité de chaque côté par une ligne de dalles dressées qui paraissent dessiner un plan piriforme (en forme de poire). La chambre s'élargit progressivement et passe de 1,20 m de largeur à l'entrée à 2,20 m au niveau de la dalle de chevet.

Dolmen de Ty ar Boudiged.
La chambre funéraire a perdue une partie de son dallage.

La hauteur sous dalle s'accroît également depuis l’entrée (1,20 m) jusqu'au fond (1,73 m). La paroi nord est presque rectiligne, constituée de 7 piliers et longue de 13,70 m. La partie arrière est partiellement détruite. Un orthostate est situé au milieu de la chambre, à 3,20 m de la dalle de chevet. Il est placé obliquement par rapport à l'axe de la chambre et ne touche pas la dalle de couverture. Il pourrait s'agir d'une stèle ou ou d'une cloison ? L'intérieur du dolmen ayant été pillé à une époque inconnue, les fouilles de 1990-1991 ont révélés quelques tessons de céramique néolithique et une pointe de flèche.

Dolmen de Ty ar Boudiged
Un orthostate est situé au milieu de la chambre.
Partie endommagée de la sépulture.

Plusieurs légendes se rattachent à ce monument : Ti ar Boudiged signifie, en français, la maison des fées toutefois, ce serait des nains qui auraient construit cette "maison" pour y habiter. Ces derniers livraient un combat perpétuel avec les géants de l'allée couverte du Mougau Bihan en Commana. 

Une autre croyance rapportée par l'Abbé Abgrall en fait la tombe d'un géant qu'il fallut plier en neuf pour l'y faire entrer, ce qui compte tenu des dimensions du monument, le géant aurait mesuré 120 mètres de haut ! Cette légende se rapporterait peut-être à un affleurement de roche ressemblant à un dolmen, situé en bordure sud-est du cimetière de Brennilis et connu sous le nom de Bez-Guevrel, la "tombe de Gargantua".

 

Bibliographie

LE GOFFIC, Michel. « Sépulture mégalithique de Ti Ar Boudiged (Brennilis - Finistère) », Rapport de fouille, Quimper, Service départemental d'archéologie,‎ 1991. Disponible en ligne : http://bibliotheque-numerique-sra-bretagne.huma-num.fr/s/sra-bretagne/item/30043

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article